09 - BRESIL….L'amazonie...

Après une bonne nuit de retape à Lethem, ce matin nous entrons au Brésil….la frontière est ici une formalité, mais nous sommes dans l'ordi Brésilien dorénavant et eux ils ne rigolent pas avec les dépassements de visa, donc nous voila pour maximum 90 jours au Brésil….pour le camion, rien, nous n'avons pas droit à une fiche d'importation temporaire, tant mieux….kilométrage effectué depuis notre départ, 1585 km….

Le Brésil comme chacun le sait c'est vaste, ici c'est des centaines de kilométres pour rejoindre une grande ville….200 millions d'habitants, mais c'est 16 fois la france en superficie, ça cause….



Notre premier arrêt est Boa vista, sur la route de Manaus, pour prendre des réals, la monnaie du pays, on fait jouer la carte bancaire….après quelques essais infructueux elle veut bien me débiter mon compte….cette ville est sans intérêt particulier….pour rejoindre Manaus, d'ici nous avons deux possibilités, la grande route toute asphaltée jusqu'à Manaus ou alors une petite route qui se transforme en piste….on se décide pour la piste….


Alors que nous cherchons sur la piste un coin pour se poser (ce qui n'est pas évident car tout est clôturé par les fazendas) nous voyons un motard avec un fusil sur le dos….on ralentit, il nous fait signe puis nous rejoint….on lui explique notre situation, immédiatement il nous invite chez lui et jette le fusil dans l'herbe pour nous conduire à la fazenda où il travaille….nous voila donc chez Antonio avec sa femme et sa fille….il nous explique qu'il part chasser, mais que l'on peut s'installer où l'on veut….super sympa ces brésiliens, ça commence pas trop mal le périple…. 







Au petit matin nous repartons après avoir partagé le petit déjeuner et récupérer quelques mangues….puis nous passons sur un pont et l'on voit un routier qui lave son camion dans la rivière, le vieux n'étant pas dans sa plus belle tenue, nous décidons de descendre nous aussi au pied des piles, pour jouer de la brosse.


Finalement ce n'était qu'une demie erreur, car nous attaquons maintenant la piste, 150 kilomètres quand même, une journée bien raide, mais des paysages bien sympas….






La forêt qui brule, une habitude chez les propriétaires de fazendas pour récupèrer de la terre pour leurs bovins….


Ce soir ce ne sera pas fazenda mais parking de station de carburant, il faut varier les plaisirs….

Sur la route de Manaus, comme tout pays qui le traverse, nous nous arrêtons au monument dédié au passage de l'équateur, ça vaut bien une photo et l'on en profite pour voir que notre GPS est au top.











Un perroquet curieux qui visite notre maison….


Enfin après 900 bornes avalées depuis l'entrée au brésil nous voilà à Manaus, un ville sympa qui est isolée au milieu de l'Amazonie et qui est ravitaillée si l'on peut dire que par bateau….nous trouvons une petite rue près de l'entrée d'un parc sportif pour nous stationner, c'est parfait….toilettes, eau, tout ce qu'il faut aux voyageurs comme nous….nous visitons un parc en plein centre ville où nous voyons les caïmans (jacarés) qui hélas vivent dans un milieu urbain et ça se voit…..












Voilà les bateaux qui relient toutes les villes amazoniennes….











à Manaus nous visitons le théâtre Amazonas, un chef d'oeuvre d'architecture érigé par les barons de l'hévéa….il aurait couté la bagatelle de 21 millions de dollars de l'époque, tout à été importé d'Europe et notamment de France et d'Italie….








Hélas beaucoup de bâtiments en ruine dans la capitale amazonienne….


Des colonies de perroquets squattent tous les soirs les arbres du parc, ils sont bruyants nos voisins.


les Brésiliens aiment les exercices dirigés et en groupe….




Nous ne nous laissons pas abattre, on est en voyage mais on garde les bonnes habitudes….le petit four de voyage bien pratique et efficace….

Après quelques jours à Manaus nous décidons de quitter la ville pour nous rendre sur Belem en (croisière) sur l'amazone. Bien évidemment avec un camion nous ne pouvons qu'embarquer que sur une barge avec des dizaines de remorques….après avoir visité les principaux prestataires, nous trouvons la compagnie HP qui semble les plus compétitifs et qui osent embarquer une femme, point GPS: S 03 04.640  W 059 51.816….en effet les compagnies de transport fluviaux ne veulent plus embarquer les femmes pour éviter les problèmes avec les marins….nous nous libérons de 650 euros en leur promettant de ne pas manger sur le pousseur des barges, ce qui est un bon tarif toutefois….finalement nous serons au milieu des 2 barges, mais nous aurons de la place entourés de 60 remorques et 20 conteneurs….

Mais alors que nous devrions partir pour la Saint Valentin (croisière oblige) nous sommes retardés de 2 jours et patientons sur le parking du port en compagnie des routiers brésiliens….



C'est parti….


Ce que voit le capitaine du pousseur….


Le temps est beau, l'amazone n'est pas trop agitée, pourvu que ça dure….


 Sur l'amazone on trouve tout type de transport….







Puis avant d'arriver à Santarem les marins désolidarisent les barges pour décharger des engins et en charger d'autres….nous nous trouvons en première ligne….




Après deux heures d'attentes nous repartons et sur le parcours procédons à un rechargement de carburant avec un autre pousseur qui vient en sens inverse et fait parti de la même compagnie….






Sur la barge nous faisons la connaissance de Fernando,  seul routier embarqué, qui lui a fait l'aller retour en barge, il est un peu fatigué du voyage….faut dire qu'il habite à 3000 km, qu'il sera dehors pendant 30 jours, une vraie galère pour lui….à l'aller il a fait 8 jours de barge….il est lui aussi très agréable et nous parle des habitudes et coutumes brésiliennes….


Au fil de l'eau nous apprécions le paysage et observons la vie des pécheurs qui vivent sur les rives de l'amazone….
































Après 5 jours et 4 nuits sur la barge, nous arrivons au port de Belem, qui est situé à l'embouchure de l'amazone…..une ville qui respire à fond l'Amazonie….




les docks de Belem réhabilités en bars et restaurants….

nous nous plaçons près d'une caserne à 2 pas du centre ville, un bonne adresse encore….et nous observons la levée des couleurs brésiliennes….




Voilà, notre périple amazonien se termine, une fois de plus que des rencontres avec des gens aimables….restez connectés, le voyage n'est pas terminé….













 











11 commentaires:

  1. Jolies photos et blog intéressant ! Bravo Philippe et Chunny. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello, merci steph…..on continue…..

      Supprimer
  2. Hello Philippe,
    et le Katoche???
    Il est vrai que tu n'aurais pas pu transporter ton four!!!
    Merci pour ce dépaysement et bonne route à vous deux.
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ouai bruno, la katoche elle est restée sous le drap à la case…..là on donne dans l'ancien, mais ça tu connais….toujours à l'écoute d'un nouveau bruit…..bye amigo….et merci pour le mot…..

      Supprimer
  3. Bonjour vous deux!!

    Ah! Comme vous m'apportez du soleil, j'en ai bien besoin là où je suis...hier il neigeait encore!
    Superbe reportage! Comment fais-tu pour l'internet?

    Grosses bises à vous deux!

    Saudades!

    Franck G., Kaboul

    RépondreSupprimer
  4. Hi franky….pour le net on fait avec les cybergs, mais la aujourd'hui on est face à la mer avec un hôtel dans le dos….qui dit hôtel dit internet, donc on profite……gaffe aux 16/9ème…...

    RépondreSupprimer
  5. salut a vous deux, nous avons finis notre periple, continuez bien le votre et buon viaje!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci amigo
      J'ai lu ton blog….quelle aventure, j'ai jamais connu ça, mais ça vaut le coup finalement….bravo à vous deux pour votre ténacité et votre courage….on reste connecté….

      Supprimer
  6. Hello ! Toujours la forme ? Et le vieux ? Il encaisse bien ? @+

    RépondreSupprimer
  7. Royal mon gars….j'espère que lorsque je serai vieux (comme toi et lui) je serai autant en forme…avec moins de fuites quand même…...

    RépondreSupprimer